communiqué de presse sud santé sociaux CHRO Orléans

mardi 28 mai 2013
popularité : 100%

Madame, Monsieur

Le jeudi 30 mai 2013, deux services charnière du CHR d’Orléans connaitront un mouvement social avec grève. Le service de tri des laboratoires et le bureau du mouvement. Au même moment, la ministre de la santé viendra faire une tournée des popotes sur l’agglomération dans l’indifférence de ce que vivent hôpitaux et patients.

Au centre de tri labo, les collègues, agents administratifs pour la plupart reçoivent les prélèvements réalisés sur les patients. Les tubes sont ensuite dispatchés sur les différents labos du CHRO ou de l’extérieur en fonction des examens demandés et de la nature des prélèvements. Depuis plus de 6 mois, l’équipe est amputée de la moitié de son effectif (absentéisme maladie) sans réelle aide de la direction malgré nos interventions et les demandes réitérées des biologistes et des cadres. De plus l’activité augmente sans moyens supplémentaires et la prise en charge de nombreux examens biologiques des hôpitaux de Châteaudun et de Vierzon n’arrange rien. Résultats, un bel embouteillage avec des retards dans les rendus de biologie et parfois des erreurs d’aiguillage qui ont des conséquences "regrettables" pour les patients.

Au bureau du mouvement la situation de crise dure également depuis des mois. Ce service gère les entrées et sorties sur le plan administratif des patients. Consultations ou hospitalisations publiques, le passage par la case "bureau du mouvement" est obligatoire. C’est là aussi qu’est gérée la facturation des actes et des séjours. C’est grâce au travail de ces collègues que l’argent de la sécurité sociale, des mutuelles et assurances, comme des patients rentre dans les caisses de l’hôpital. Alors, en plus des restes à payer à la charge des seuls patients dont la liste s’allonge d’année en année, il faut maintenant ajouter des heures d’attente debout comme au bon vieux temps des républiques socialistes. Une véritable honte et un problème de conscience pour les équipes du mouvement qui n’ont même pas de sièges pour assurer au public un minimum de confort (personnes malades, âgées...). La crise est la plus violente à La Source mais régulièrement le bureau du mouvement de l’hôpital Porte Madeleine est en proie à ces mêmes difficultés. Ces attentes perturbent la gestion des temps de consultations des équipes médicales souvent débordées. Une belle vitrine pour le service public. Là aussi la direction réfléchit depuis des mois et pendant ce temps le public poireaute !

L’ouverture du nouvel hôpital se rapproche à grands pas. Une première tranche entre en fonction cet automne. Cuisines, crèches, internat, mais surtout court séjour gériatrique et soins de suite et de réadaptation (SSR) pour les personnes âgées. La situation de crise que connaissent les actuels services du CHR, comme les labos ou le mouvement, ne sont qu’une pâle illustration de ce qui nous attend au NHO. D’ores et déjà on nous annonce des effectifs soignants pour le SSR en baisse avec au mieux une infirmière et deux aides soignantes pour 15 patients le matin et au pire une infirmière pour 30 patients l’après midi ! Bonjour la maltraitance à venir. L’Agence Régionale de Santé décide parallèlement de baisser de 20 % la dotation financière des services de SSR du CHR d’Orléans !

Une fois de plus le NHO se transforme en repoussoir, question conditions de travail. De mille emplois promis lors de l’élaborationdu projet, nous nous dirigeons vers une exploitation à effectifs constants avec 200 lits supplémentaires. Nous redoutons même maintenant une baisse des effectifs par rapport à la situation actuelle. Cherchez l’erreur et les futures victimes de ces choix strictement budgétaires.


Portfolio

PNG - 162.4 ko

Commentaires

Agenda

<<

2019

>>

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois