8 mars 2015 : un dimanche que Macron n’aura pas !

mardi 24 février 2015
par  solidairesloiret
popularité : 100%

A Orléans stands animations à partir de 14 heures 30, Place du Martroi, départ en manifestation à 16 heures LE SAMEDI 7 MARS 2015

Les inégalités au travail entre les femmes et les hommes sont encore aujourd’hui une triste réalité. La liste est longue : les femmes sont moins payées que les hommes (écart de 19,4%), elles subissent beaucoup plus qu’eux la précarité, les qualifications des postes qu’elles occupent ne sont pas reconnues, elles ont moins de reconnaissance professionnelle, des emplois souvent précaires, à temps partiel, une pénibilité pas suffisamment prise en compte, des conditions de travail difficiles, des horaires de plus en plus inadaptés à leurs engagements familiaux. Depuis plusieurs années, des attaques fortes contre les droits sociaux frappent durement tous les salarié-es mais plus encore les femmes. Et l’empilage des lois d’égalité professionnelle ne suffit pas à stopper cette folle machine.

La loi Macron contre les femmes !

Sensé résoudre tout ou presque, croissance, chômage, etc ... la loi Macron prévoit entre autre, l’extension du travail du dimanche et l’élargissement des horaires tardifs. C’est le commerce qui est visé. Les femmes qui y travaillent majoritairement seront fortement impactées par ces modifications. Le commerce cumule déjà de mauvaises conditions de travail : bas salaires, temps partiel, contrat précaires, horaires élargis, tardifs, pénibilité. Les femmes sont aujourd’hui 56% à travailler le dimanche alors qu’elles ne représentent que 49,6% des salarié-es. Ce chiffre n’a cessé d’augmenter ces dernières années et la loi Macron ne fera que renforcer cette tendance. Loin de favoriser l’emploi, de meilleurs conditions de travail et des rémunérations décentes, il s’agit plus simplement de dégrader encore plus les droits sociaux des salarié-es. Si les salarié-es "choisissent" de travailler le dimanche, c’est par besoin et parce que leur employeur le veut. personne n’est dupe. En étendant le travail du dimanche, c’est prendre le chemin d’une société plus injuste, où les femmes seront encore plus précarisées et plus en difficultés dans leurs vies professionnelles et personnelles. C’est aussi prendre la voie vers plus de flexibilité et vers une société qui "tourne 24h/24h-7j/7j ... Chacun entraînant l’autre dans un engrenage infernal, commerce, transport, garde d’enfant, etc ... L’augmentation du travail du dimanche et des horaires tardifs, c’est des embauches en CDD pour réduire les coûts salariaux mais c’est aussi des conditions de travail et de vie des salarié-es dégradées. C’est aussi, à terme une banalisation de ces horaires qui deviendront normaux et donc ne seront plus du tout compensés ... C’est aussi faire le choix d’une société tournée uniquement sur la consommation.

8 mars, la journée internationale pour les droits des femmes

Le 8 mars 2015, c’est une journée importante pour faire entendre cela mais aussi pour défendre toutes les revendications des femmes et faire cesser toutes les inégalités, toutes les violences et toutes les discriminations.

Nos dimanches, nos soirées et nos nuits nous appartiennent.


Commentaires

Agenda

<<

2016

>>

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois