Communiqué de l’UNIRS (Union National Interprofessionnelle des Retraités Solidaires)

jeudi 4 avril 2013
par  solidairesloiret
popularité : 100%

conférence de presse et invitation à l’Elysée du 26 mars

Solidaires et la FSU sont exclus de l’interconfédérale des retraité-es ( comprenant les 5 confédérations, l’UNSA et la FGR-FP) qui n’a pas réussi à décider d’une action, qui a seulement envoyé une lettre à Matignon. Ce constat de paralysie de l’interconfédérale, due à des divergences principalement avec la CFDT, a motivé une rencontre intersyndicale des organisations de retraité-es voulant agir. Sur l’initiative de la FSU, ont répondu présents Solidaires, CGT et FO. Ensemble, une conférence de presse a été organisée ce 26 mars et un rendez-vous pris à l’Élysée. Challenges, RFI, RTL et l’Humanité ont participé à cette conférence de presse de plus d’une heure. Après une présentation de la lettre commune destinée à François Hollande (voir fichier joint), les questions-réponses ont porté sur la baisse du pouvoir d’achat due à des dépenses imposées augmentant plus que l’inflation déterminant maintenant l’augmentation des pensions, la situation dramatique des certains retraité-es, les mesures d’austérité annoncées pour les retraité-es, l’effet cumulatif des contre-réformes qui appauvrissent les nouveaux et anciens retraité-es. En réponse à une question, nous avons précisé que toutes les organisations avaient été invités, que la CFDT avait refusé de venir, qu’UNSA etdonc FGR-CF se sont excusées.

Une délégation de 8 militant-es, pistée depuis le carrefour précédent, a réussi à franchir la porte de l’Élysée, mais a dû patienter dans une minuscule salle d’accueil où un conseiller du Président est venu récupérer notre lettre. Sans ses lunettes et les bras trop courts, il n’a pas pu la lire, encore moins la commenter mais a promis une réponse dans les 2 ou 3 jours, ce qui s’avère mieux que l’absence de réponse au courrier de l’interconfédérale à Matignon.

Au delà de la déception de ne pas avoir pu discuter des retraité-es avec un responsable, nous tirons un bilan très positif, historique de la reconnaissance de Solidaires et du travail de l’UNIRS :

- La lettre CGT-FO-FSU-Solidaires, la conférence de presse qui aura un certain écho dans les media, montrent publiquement la modification des rapports intersyndicaux : CFDT et UNSA refusent l’intersyndicale  ; CGT et FO se tournent vers FSU et Solidaires. La FGR-FP est paralysée par les divergences entre ses deux principales composantes, FSU et UNSA.

- L’intersyndicale des retraité-es comprend maintenant Solidaires et FSU, exclues de l’interconfédérale par veto de la CFDT.

- L’UNIRS a été invitée pour la première fois à l’Élysée.

- La lettre à quatre OS va servir localement pour renforcer l’unité syndicale des retrait-ée et l’action unitaire.

- Les 4 OS se revoient après la réception de la réponse d’Hollande, pour envisager les suites.


Commentaires

Agenda

<<

2020

>>

<<

Avril

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois